Le nouveau CAFIPEMF, oui mais…

Par défaut

Le CAFIPEMF n’est pas l’alpha ni l’omega des XTICES. Certains (beaucoup) d’entre eux forment déjà leurs collègues depuis des années. Sans diplôme.

Ce qui leur manque, c’est un VRAI statut, national.

La fin des appellations multiples, des missions diverses, des équipements, de remboursements de frais de transports aléatoires et j’en passe…

La dernière injustice concerne l’ISAE : la plupart des xTICEs en sont exclus au prétexte qu’ils n’ont pas de classe : donc moins payés que les PE qu’ils forment, un comble !

Pour autant le nouveau CAFIPEMF ouvre des pistes…

Une nouvelle option : enseignement et numérique

C’est déjà plus clair et explicite que TRE…

De nouvelles modalités pour l’admissibilité : « cette épreuve consiste en un entretien avec le jury dont la composition est rappelée ci-dessous.

L’entretien s’appuie sur un dossier fourni par le candidat lequel comprend un rapport d’activité (5 pages maximum hors annexes) et le(s) rapport(s) d’inspection.

L’entretien prend la forme d’un exposé de 15 minutes suivi d’un échange de 30 minutes avec le jury. »

Pour des xTICES qui n’ont plus de classe depuis des années, ce sera plus évident que d’investir la classe d’un collègue pour une séance d’admissibilité à l’ancienne.

Préparation et formation des candidats : « au regard de la priorité que constitue la formation de formateurs, il importe de veiller à l’information, à la préparation et à la formation des candidats à la certification, en lien avec le référentiel de compétences professionnelles du formateur.

Pour l’admissibilité, le candidat bénéficie d’un accompagnement dans le cadre des modules de formation proposés en académie. Cet accompagnement s’attache à fournir des ressources, et à intégrer des visites de classes suivies de temps d’échanges sur les pratiques.

Pour l’admission, des enseignements spécifiques dédiés à la préparation du CAFIPEMF sont à organiser dans le cadre des plans académiques de formation continue. Le cursus accompagné comprend des modules de méthodologie et d’initiation à la recherche, pouvant dans le cadre d’un conventionnement entre le rectorat et l’ESPE, donner lieu à la délivrance de crédits.

Les rectorats sont engagés à se rapprocher des ESPE pour travailler conjointement à l’élaboration et à la mise en œuvre de ces enseignements.

L’élaboration du mémoire prend appui sur un accompagnement collégial dans le cadre des modules spécifiques du plan académique de formation et sur des entretiens conseils avec un enseignant de l’ESPE et un maître formateur ou un conseiller pédagogique.

Au-delà de la certification, les formateurs seront ainsi encouragés à poursuivre leur formation dans le cadre d’un parcours diplômant, notamment un master mention métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, pratiques et ingénierie de la formation, qui peut, le cas échéant, être obtenu partiellement ou totalement par la VAE. »

Il y a incontestablement des avancées : mais il manque toutefois aux xTICES en poste depuis plusieurs années (on pourrait envisager cinq années comme dans de nombreux cas au sein de l’EN) un accès par liste d’aptitude ou par VAE…

J’allais oublier le plus intéressant : le témoignage de collègues possédant le CAFIPEMF, avec des postes de Conseiller pédagogique, mais sans NBI.

Le CAFIPEMF ne règle donc pas tout…

Publicités

11 réflexions sur “Le nouveau CAFIPEMF, oui mais…

  1. eric

    le cafipemf est un piège à andouilles pour les animateurs tice
    Il ne faut pas le passer car il ne sera jamais rémunéré en tant que conseillers péda ou ipemf. Pourquoi pas un conseiller péda dans d’autres domaines.
    il faut rester sur un poste à profil avec nos missions, obtenir le titre définitif pour ceux qui ne l’ont pas et une IMP.
    Jamais les animateurs informatiques ne seront considérés (payés) comme des conseillers péda. c’est en dehors des lois et des statuts.

  2. Laurent

    effectivement, il est illégal d’imposer pour être à titre définitif ou de mettre sous condition d’obtention de cafipemf ces postes sans les indemnités afférentes de conseillers pédagogiques ou des pemf. Les dérives sont nombreuses chez les dasen et cela commence à bien faire. Il devrait y avoir des actions au tribunal administratif. Ils peuvent conseiller mais pas obliger.

  3. Vincent Dromby

    Bonjour
    Je suis un FTICE ou XTICE avec CP en lieu et place de F ou X…Depuis 3 ans sans cafipemf. J’ai passé l’admissibilité que j’ai obtenue. ATICE pendant 10 ans puis CPTICE depuis 3 ans, je me suis quand même demandé s’il n’était pas possible de faire en sorte que mon expérience professionnelle soit reconnue par une VAE. J’ai contacté la DAVA de mon académie qui, en fin de compte, plutôt que de chercher à comprendre pourquoi le cafipemf n’est pas inscrit au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles, sésame pour prétendre à une VAE), m’a opposé un fin de non recevoir après avoir reçu une réponse d’un chargé de mission de la DGESCO qui affirme que comme le cafipemf est un concours, il ne peut pas être inscrit au rncp. Réaction de ma part avec références aux textes réglementaires…Rien n’y a fait.
    En désespoir de cause je m’adresse à la CNCP qui gère le RNCP. Réponse :

    La Commission Nationale de la Certification Professionnelle a pour mission la gestion du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP- titres ou diplômes attestant d’une qualification professionnelle dont le niveau est reconnu par l’Etat) et de l’Inventaire des autres certifications (certificats exigés pour l’exercice d’une activité réglementée, certificats attestant d’une technique ou une compétence particulière reconnue sur le marché de l’emploi).

    Dans les deux cas ce sont des certifications qui sont concernées, ce ne sont pas des parcours de formation ni des organismes.
    Comme vous le précisez vous-même, le CAFIPEMF est un examen et non une certification. De plus il ne communique pas de niveau de formation. Il n’a donc pas vocation à figurer au RNCP.
    Concernant les équivalences possibles du fait de votre expérience professionnelle (il ne s’agit pas ici du dispositif de VAE – qui permet d’obtenir un titre et non de passer un examen. Pour plus d’information consulter : http://www.vae.gouv.fr/) vous devez vous rapprocher des organisateurs de cet examen pour connaître leur réglementation en la matière.

    Je réponds à nouveau en argumentant à l’aide des textes officiels, en démontant l’argumentaire précédent. Autre réponse :

    Le CAFIPEMF est une certification interne au ministère de l’éducation nationale et ne concerne donc que ses agents. Les certifications professionnelles enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles permettent à leurs titulaires de faire valoir leur niveau de qualification dans des contextes professionnels différents.

    Pour ces raisons les diplômes internes comme le Cafipemf, les CAPE, CAPES et l’Agrégation ne sont pas enregistrés au RNCP.

    Le monsieur de la CNCP met au même niveau le cafipemf et des concours. La confusion est encore là. De plus son affirmation est fausse. Bref, j’ai l’impression qu’il existe une sorte de tabou ou d’omerta sur le cafipemf et la VAE.. Bizarre. En tout cas les personnes ne sont pas documentées et se permettent de vous répondre avec des certitudes irrévocables.

  4. david

    Il n’y a pas de tergiversations possibles. Les xtice n’ont pas à passer le cafipemf. Ils ne font pas partie des postes justifiant d’un pré requis. Je ne sais même pas pourquoi on en discute. Ceux à qui on l’impose doivent se retourner contre l’administration :

    exemple note 2015-2016
    http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94851

    III. 2. 2 Des affectations spécifiques

    A) les postes justifiant d’un pré requis

    Les caractéristiques spécifiques de certains postes conduisent à affecter des personnels justifiant de qualifications adéquates : postes en classes spécialisées (Ulis), postes en Rased (psychologues scolaires, maîtres G ou maîtres E), poste de direction d’école, postes d’enseignants maîtres formateurs.

  5. david

    ou hors barème

    B) hors barème

    Ainsi, pour tenir compte des décisions prises à l’issue des « GT métiers et parcours professionnels » relèveront d’affectation sur postes spécifiques :

    – les directions d’écoles les plus complexes, sous réserve d’inscription sur liste d’aptitude, (notamment celles situées en Rep+) ;

    – les conseillers pédagogiques, sous réserve de la détention du titre requis (départementaux et de circonscription) à partir d’une liste de candidats. L’objectif est de choisir pour un poste de conseiller pédagogique, le candidat correspondant le mieux au profil du poste ;

    – Il est préconisé que les postes de coordonnateurs de réseaux de l’éducation prioritaire puissent donner lieu à des postes spécifiques.

  6. david

    Il n’est plus possible d’exiger ou de préconiser un cafipemf. La fin de la pression pour 0 zéro de la hiérarchie. Ceux de Créteil ont tout intérêt à se sauver, mal conseillés. Le tribunal administratif est encouragé si la pression contiue de la hiérarchie.

    Mobilité des personnels enseignants du premier degré – rentrée scolaire 2017
    NOR : MENH1630554N
    note de service n° 2016-166 du 9-11-2016
    « III.2.2.1 Les postes à exigence particulière :

    Certains postes nécessitent la vérification préalable auprès du candidat de la détention de titres ou de diplômes ou de la possession d’une compétence ou d’une expérience particulière.

    Plusieurs catégories peuvent être distinguées :

    – Les postes justifiant d’un pré-requis (titres, diplômes ou liste d’aptitude) : les postes de direction d’école, de conseillers pédagogiques et de maitres formateurs titulaires du CAFIPEMF, de psychologues scolaires [2], d’enseignement spécialisé où les personnels doivent justifier du Capa-SH ou d’un diplôme antérieur similaire, de référents handicap ou d’enseignants mis à la disposition des MDPH, ou nécessitant une langue régionale, etc. »

  7. david

    Il n’est plus possible d’exiger ou de préconiser un cafipemf. La fin de la pression pour 0 zéro de la hiérarchie. Ceux de Créteil ont tout intérêt à se sauver, mal conseillés. Le tribunal administratif est encouragé si la pression continue de la hiérarchie.

    Mobilité des personnels enseignants du premier degré – rentrée scolaire 2017
    NOR : MENH1630554N
    note de service n° 2016-166 du 9-11-2016
    « III.2.2.1 Les postes à exigence particulière :

    Certains postes nécessitent la vérification préalable auprès du candidat de la détention de titres ou de diplômes ou de la possession d’une compétence ou d’une expérience particulière.

    Plusieurs catégories peuvent être distinguées :

    – Les postes justifiant d’un pré-requis (titres, diplômes ou liste d’aptitude) : les postes de direction d’école, de conseillers pédagogiques et de maitres formateurs titulaires du CAFIPEMF, de psychologues scolaires [2], d’enseignement spécialisé où les personnels doivent justifier du Capa-SH ou d’un diplôme antérieur similaire, de référents handicap ou d’enseignants mis à la disposition des MDPH, ou nécessitant une langue régionale, etc. »

  8. david

    III.2.2.1 Les postes à exigence particulière :

    Certains postes nécessitent la vérification préalable auprès du candidat de la détention de titres ou de diplômes ou de la possession d’une compétence ou d’une expérience particulière.

    Plusieurs catégories peuvent être distinguées :

    – Les postes justifiant d’un pré-requis (titres, diplômes ou liste d’aptitude) : les postes de direction d’école, de conseillers pédagogiques et de maitres formateurs titulaires du CAFIPEMF, de psychologues scolaires [2], d’enseignement spécialisé où les personnels doivent justifier du Capa-SH ou d’un diplôme antérieur similaire, de référents handicap ou d’enseignants mis à la disposition des MDPH, ou nécessitant une langue régionale, etc.

    – Les postes privilégiant une certification complémentaire de type français langue seconde (FLS), DNL (diplôme national des langues) anglais, etc.

    – Les postes nécessitant une compétence particulière dans un domaine comme l’informatique (par exemple les référents TICE/TUIC), etc.

    Le recrutement, pour ces postes à exigence particulière, nécessite une vérification préalable de la compétence détenue; le départage des candidats retenus se faisant au barème

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s