I have a dream…

Par défaut

Imagine, à Educatice en novembre, plein de xTices avec leur tee-shirt, qui entonnent une petite chanson ?

Celle-là, par exemple…

Il était un petit xtice

Sur l’air de « Il était un petit navire »

Il était un petit xtice (bis)

Qui avait beaucoup beaucoup travaillé

Mais qui n’était pas n’était pas assez assez payé

 

Il accompagnait ses collègues

Souvent il formait ses collègues

TNI, tablettes et BE1D (bis)

Mais moins payé…

 

Refrain

Pour l’école du numérique

Il faudrait lui donner un statut

Pour l’école du numérique

Il a besoin d’une lettre de mission

 
Les profs d’école comme au collège

Les profs d’école comme au collège

Ont touché leur leur leur augmentation

Mais le xtice lui n’a pas eu l’pognon

Pas eu l’pognon

 

Depuis le temps qu’il est formateur (bis)

Pourquoi on lui donne pas le CAFIPEMF

La liste d’aptitude pour le CAFIPEMF

Le CAFIPEMF

 

Refrain

Pour l’école du numérique

Il a besoin de reconnaissance

Pour l’école du numérique

Il faudrait lui donner une chance

 

Quelque slogans une fois qu’on a attiré l’attention :

Pas de statut, pas de LSU…

Pas de statut, pas de LSU…

 

Une lettre de mission

Pour être reconnus

Un p’tit peu d’pognon

Et un vrai statut

On peut toujours rêver ou se laisser avoir, sans rien dire ni rien faire…

Le phénix de l’AFT-RN

Par défaut

L’association renaît de ses cendres ?

En tout cas, l’association reprend des couleurs : un nouveau bureau est constitué par :
Christian Stracka : président
Sylvie Mounsamy : secrétaire
Iliace Taftaf : secrétaire
Pierre Marie : trésorier
François Barillon : trésorier adjoint
Une campagne d’adhésion sera bientôt lancée sur la liste de diffusion et Twitter…
Merci de tenir vos promesses.
Mais cela ne suffira pas : le bureau ne fera pas le boulot tout seul à votre place…
Il vous proposera des actions qu’il faudra relayer, faute de quoi notre reconnaissance financière et statutaire ne sera pas gagnée.
Une étape à noter dans votre agenda : Educatice, les 17 et 18 novembre.
Nous comptons sur vous pour tenter une action, la plus médiatique possible lors de la visite de notre ministre.
Pour le bureau, Pierre Marie

Appel au peuple xTICE

Par défaut

Bonjour,
À un jour de la date fatidique, quelques précisions sur la vie d’une association…
D’autant qu’une collègue m’a contacté en perso pour me demander en quoi cela consiste.
A priori, c’est une association : donc il nous faut un bureau d’au moins trois membres… Président, trésorier et secrétaire.
Nous réunissons le bureau 5 fois par an : les collègues qui viennent de province sont défrayés de leurs frais de déplacement et de logement.
Les « banlieusards » et « parigots » peuvent aussi les accueillir…
Nous organisions divers événements : rencontres de xTICEs, colloques…
Nous avons un site pour communiquer que nous gérons collégialement : http://aft-rn.net/spip3/
Nous coopérons avec d’autres associations telles que Pragmatice notamment.
Nous animons la liste de diffusion atice@liste.aft-rn.net.
Chaque année nous préparions une AG en ligne afin de valider les comptes financiers, présenter nos actions et solliciter les candidatures au bureau.
Le quotidien d’une association : c’est du boulot, certes, mais pendant des années cela semblait valoir le coup…
Et puis, le boulot, c’est le lot des PE en général et plus particulièrement des xTICEs, non ?
Cela nous (vous ?) a beaucoup aidé au niveau de la veille technico-pédagogique.
J’ai essayé de vous envoyer un document en pièce jointe mais cela n’a pas fonctionné : je la mets donc sur notre blog.
https://formateurstice1d.wordpress.com/
Nous étions six au bureau à l’époque !
Voilà, c’est à vous de voir.
Si la collègue accepte de s’engager à la lecture de ce courriel, il y aura deux « impétrants » : plus qu’un petit effort…
Comme le rappelait notre unique candidat à ce jour,  ce serait dommage de clore cette aventure alors que nos revendications n’ont jamais été aussi proches d’aboutir…
Je passerai le relais avec regret mais dans un an je prendrai ma retraite : il me faut bien lâcher l’affaire.
Vous pouvez « jeter le manche après la cognée », mais vous serez un tantinet responsables si rien n’aboutit.
Les syndicats n’auront plus d’interlocuteurs et vous ne représenterez plus qu’une mosaïque dépareillée d’individus inorganisés.
Ce qu’on a essayé pendant des années de fédérer…
Bien tristement
Pierre
plaquetteV17

Demande de contact adressé à Mme la Ministre

Par défaut

Sur le blog http://www.najat-vallaud-belkacem.com/contact/

Mme la Ministre,

Vos services et les syndicats se sont rencontrés le 16 juin dernier pour le GT 5 Métiers.

À l’issue de cette réunion, des annonces ont été faites :

Je cite :

« le ministère prévoit la création d’une Indemnité de Mission Particulière (IMP) de 1250 € brute annuelle pour les enseignants du premier degré qui assurent les missions de référent pour les ressources et usages pédagogiques numériques. Cette indemnité pourra être doublée pour des situations spécifiques (Conseiller technique recteur ou DASEN).

Les projets de textes subordonnent le versement de l’indemnité à une lettre de mission. Le syndicat, souhaite qu’un texte national encadre ces lettres de mission et sécurise les conditions d’exercice. Le temps que les textes suivent le circuit réglementaire, le ministère envisage une entrée en vigueur de l’IMP à la rentrée 2017. »

Si sur le fond, ces annonces vont dans le sens d’une équité entre collègues du primaire, il n’est pas envisageable pour les formateurs aux usages du numérique d’attendre septembre 2017 pour la mise en place de l’IMP. L’ISAE, elle, est annoncée pour la rentrée 2016.

Toujours au nom de l’équité, l’IMP promise doit être versée dès septembre 2016. L’#EcoleNumérique devrait-elle aussi attendre septembre 2017 pour être mise en œuvre grâce à des formateurs enfin reconnus ?

Pierre Marie

Association des Formateurs Tice – Réseau National

 

Lu dans la presse syndicale et autre

Par défaut

Annoncé dans « Fenêtres sur cours » n°419 du 14 décembre 2015

Article Fenetres sur cours

Sur le site du SNUIPP.

Sur le site du SGEN CFDT.

Et même sur le site du Café pédagogique…

VousNousIls, l’e-mag de l’éducation

Hormis le fait qu’on parle encore d’animateurs, c’est intéressant…

Un collègue sur la liste ATICE écrivait :

.../ le Larousse donne les définitions suivantes :

Animateur :

  • Personne qui est l'élément dynamique d'une entreprise collective : Il a été l'animateur du congrès.
  • Personne chargée de l’encadrement d’un groupe d’enfants, de vacanciers, d’adultes, et qui propose des activités, facilite les relations entre les membres du groupe, suscite l’émulation, l’intérêt, etc.
  • Personne chargée de diriger, de dynamiser, d’orienter un service commercial, la vente de produits, etc.
  • Au music-hall, à la radio ou à la télévision, personne qui présente et créé le climat du spectacle ou de l’émission.

Conseiller :

  • Indiquer à quelqu'un ce qu'il doit faire, lui recommander quelque chose ou quelqu'un ; donner l'avis de faire telle chose, suggérer
  • Donner à quelqu’un des conseils ; le diriger, l’orienter, lui servir de guide

Je pourrais ajouter :

Formateur :

  • Qui développe les facultés intellectuelles et morales, les aptitudes : Un exercice formateur.
  • Qui constitue une expérience, une base de connaissances : Cet entretien a été formateur pour moi.

 

Je ne sais pas vous, mais moi, je n’encadre pas les centres de loisirs ni les colonies de vacances…

Pour info, les « animateurs sportifs » des écoles sont appelés désormais des « éducateurs sportifs » : cela fait réfléchir, non ?